©Greenpeace/Newman

Cent millions de tonnes de plastique flottent dans nos océans! Ce chiffre accablant a été divulgué par la nouvelle association Oceaneye, lors d’une conférence à Berne dimanche 20 février.

Ces déchets plastiques ne se dégradent pas ou alors se fragmentent; ils étouffent la faune et la flore marines, étranglent les animaux et intoxiquent les organismes. C’est l’une des trois sources de pollution des océans, aux côtés de la surpêche et du réchauffement climatique.

La première zone d’ordures été découverte en 1999 par l’océanographe américain Charles Moore dans le Pacifique Nord. L’existence d’une zone similaire en Atlantique Nord a depuis été confirmée. Oceaneye souhaite sensibiliser le public à cette problématique et conduire une expédition scientifique dans la zone d’accumulation de déchets de l’Atlantique Sud.

Plus d’informations
Publication: Hawaii entre sable chaud et débris plastiques

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp