La récente décision de la commission énergie du Conseil des Etats, est absurde et irresponsable. Au lieu de sortir définitivement du nucléaire, elle préconise de laisser la porte ouverte aux réacteurs de nouvelles générations.Ces centrales du futur ne seront certainement pas disponibles avant 2040. En Suisse, les procédures d’autorisation et de construction prennent au moins 15 ans. Il ne faut donc pas espérer la mise en service d’un réacteur de nouvelle génération avant 2055, soit environ 35 ans après les arrêts définitifs des centrales de Beznau et de Mühleberg. Rappelons qu’à l’heure actuelle, ces réacteurs n’existent que sur le papier et n’ont encore jamais produit d’électricité.De plus, ces nouvelles centrales ne résolvent en rien les principaux problèmes posés par le nucléaire. Les questions de la sécurité, des déchets radioactifs et de la dépendance envers l’étranger continueraient d’être des épées de Damoclès pour la population. La Suisse a besoin d’une sortie immédiate et définitive du nucléaire.Seul le développement des énergies renouvelables et les efforts en matière d’efficacité énergétique peuvent garantir un approvisionnement en énergie propre et sûr pour notre pays.

La récente décision de la commission énergie du Conseil des Etats, est absurde et irresponsable. Au lieu de sortir définitivement du nucléaire, elle préconise de laisser la porte ouverte aux réacteurs de nouvelles générations.

Ces centrales du futur ne seront certainement pas disponibles avant 2040. En Suisse, les procédures d’autorisation et de construction prennent au moins 15 ans. Il ne faut donc pas espérer la mise en service d’un réacteur de nouvelle génération avant 2055, soit environ 35 ans après les arrêts définitifs des centrales de Beznau et de Mühleberg. Rappelons qu’à l’heure actuelle, ces réacteurs n’existent que sur le papier et n’ont encore jamais produit d’électricité.

De plus, ces nouvelles centrales ne résolvent en rien les principaux problèmes posés par le nucléaire. Les questions de la sécurité, des déchets radioactifs et de la dépendance envers l’étranger continueraient d’être des épées de Damoclès pour la population. La Suisse a besoin d’une sortie immédiate et définitive du nucléaire.

Seul le développement des énergies renouvelables et les efforts en matière d’efficacité énergétique peuvent garantir un approvisionnement en énergie propre et sûr pour notre pays.

Les centrales nucléaires de nouvelle génération

 

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp