Le coeur de la centrale nucléaire de Beznau est constellé de près de 1000 trous. Dans un premier temps, c’est consternant. Mais il y a une façon assez efficace de s’engager pour l’arrêt de la plus vieille des centrales.

Attention, ceci est un montage de Greenpeace Suisse!La nouvelle est tombée mercredi 7 octobre 2015: « 1000 trous dans le coeur de Beznau 1 ». On savait déjà que la plus vieille centrale nucléaire de la planète n’est pas sûre et que la cuve de pression de son réacteur présente des faiblesses. Mais le fait que l’élément principal d’une centrale nucléaire soit troué comme une passoire ou un morceau d’Emmental est particulièrement inquiétant.

Cette centrale pourrait bientôt être redémarrée à nouveau, ce qui met clairement en danger la population. La ville et l’agglomération de Zurich, où vit un sixième de la population suisse se trouve à moins de 50 km à vol d’oiseau à l’Est de Beznau.

Pour tenter d’obtenir l’arrêt définitif de cette centrale, on peut imaginer se plaindre auprès d’Axpo qui exploite la centrale, ou auprès de l’IFSN qui veille à la sécurité nucléaire. Mais, jusqu’au 18 octobre prochain, l’un des meilleurs moyens consiste encore à élire des parlementaires qui prennent la sécurité nucléaire au sérieux. Que ce soit par correspondance, en ligne ou lors d’une petite balade vers votre local de vote, nous ne pouvons que vous inviter à aller voter.

Afin de décider pour qui voter nous vous recommandons de vous rendre sur www.ecorating.ch

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp