En 2015, plus de 70 organisations dont Greenpeace, ont lancé une initiative populaire « multinationales responsables » pour inscrire dans la Constitution l’obligation de protéger les droits humains et l’environnement. 140’000 signatures ont été récoltées en moins d’une année. L’initiative sera déposée en automne 2016.

La Suisse fait partie du top 10 des multinationales commettant le plus d’abus dans le monde. Jusqu’à maintenant, le Conseil fédéral ne misait que sur la bonne volonté des entreprises pour respecter les droits humains et les standards environnementaux. Mais cela ne suffit pas.

C’est pourquoi l’initiative « multinationales responsables » demande des règles contraignantes afin que les entreprises respectent, non seulement dans leur pays, mais aussi dans leurs activités à l’étranger les droits humains et l’environnement.

En moins d’une année, 140’000 signatures ont été récoltées. Les Suisses ont réagi et soutenu cette initiative qui va introduire dans la loi un devoir de diligence. Forte de son succès, elle sera déposée officiellement en automne 2016.

Plus d’informations

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp