Il est temps de changer de cap


Nous appelons le Conseil fédéral, le Parlement et les autorités à promouvoir de façon conséquente une production agricole écologique et respectueuse des animaux. Les moyens pour cela existent – mais ils doivent être utilisés de façon appropriée pour cela.

Revendiquez une réorientation conséquente de la politique agricole dans le cadre de la consultation sur la politique agricole 22+.

Participer maintenant

Le revers de la production intensive


L’agriculture est la principale utilisatrice de sol en Suisse. Mais l’exploitation actuelle pollue les humains et leur environnement. L’élevage industriel dégrade des millions d’animaux pour en faire de simples fournisseurs de viande.

L’agriculture continue de rater de loin les objectifs climatiques et environnementaux définis par la Confédération – soit en matière de protection du climat, de diversité biologique, d’excédents d’azote et de phosphore, d’émissions d’ammoniaque et de qualité de l’eau. L’actuelle politique agricole ne permet pas d’atteindre ces objectifs.

Notre vision se nomme PERA


Nous revendiquons que les paysannes et les paysans se reconvertissent d’ici 2050 complètement à une production écologique et respectueuse des animaux (PERA). La consultation sur la politique agricole 22+ nous donne le cadre qui permet une telle réorientation.

Revendiquez une réorientation conséquente de la politique agricole.
Problème

Des sols détruits

Chaque année, les sols perdent de la fertilité à cause du compactage et de l'érosion.

Vision

Des sols fertiles

Toutes les terres agricoles sont cultivées moins intensivement et les cultures sont limitées aux sols les plus appropriés. Les sols sont ainsi fertiles à long terme.

Problème

Appauvrissement biologique

L'agriculture intensive repousse les insectes, les oiseaux et les amphibiens.

Vision

Plus de place pour la nature

Un quart des surfaces agricoles existantes n'est plus utilisé pour la production alimentaire. Il s'agit en particulier de surfaces peu productives dans les Alpes sur lesquelles une flore et une faune adaptées à la station retrouvent leur place.

Problème

Menace sur l'eau potable

Des pesticides et trop d'engrais parviennent dans les cours d'eau.

Vision

De l'eau propre.

Après une reconversion complète à PERA, il ne faut plus que la moitié des produits phytosanitaires (pesticides) Aucun pesticide chimique de synthèse ou produits de dégradation ne parvient plus dans les rivières, les cours d'eau et les eaux souterraines.

Problème

Interminables souffrances animales

En Suisse aussi, la plupart des animaux de rente ont une existence lamentable.

Vision

Elevage d'animaux respectueux de l'espèce.

Tous les animaux de rente vivent de façon respectueuse et ont accès à des pâturages. L'élevage de bovins reste répandu. L'élevage industriel disparait et beaucoup d'animaux sont abattus qu'aujourd'hui. Il n'y a plus que très peu de porcs et de volailles, car ils ne peuvent pas vivre que d'herbe et leur fourrage est fortement limité. L'importation de fourrage est obsolète.

Problème

Surfertilisation massive

Trop d'animaux produisent trop de lisier. Les eaux et les sols en souffrent.

Vision

Bilan de fumure équilibré.

PERA soulage l'environnement en matière d'azote provenant d'engrais minéraux et de lisier. Les quantités de phosphore diminuent aussi nettement du fait de la réduction massive de la détention de porcs. Cela contribue à la protection des eaux souterraines et de l'air. Les lacs surfertilisés se rétablissent.

Die Kehrseiten der Hochleistung


Die Landwirtschaft ist die grösste Landnutzerin in der Schweiz. Doch die heutige Bewirtschaftung belastet Mensch und Umwelt. Die Massentierhaltung degradiert Millionen von Tieren zu reinen Fleischlieferanten.

Die Landwirtschaft verfehlt die vom Bund vorgegebenen Umweltziele weiterhin klar – namentlich bei der biologischen Vielfalt, bei den Stickstoff- und Phosphorüberschüssen, bei den Ammoniakemissionen und bei der Wasserqualität. Mit der heutigen Nahrungsmittelproduktion lassen sich diese Ziele auch nicht erreichen.

Participer maintenant


Exprimez-vous sur la consultation concernant la politique agricole 2022 : Décidez vous-mêmes quel sujet vous concerne en particulier. Votre message sera envoyé à l'Office fédéral de l’agriculture.

Votre texte mail