Plus de 150 personnes de différentes organisations se sont réunies aujourd’hui à l’appel de Greenpeace Suisse vers 12h30 devant l’ambassade des États-Unis à Berne. Elles ont protesté pacifiquement contre la décision du gouvernement américain de quitter l’Accord de Paris sur le climat. Voici ce qu’à déclaré Christian Engeli, directeur des campagnes de Greenpeace Suisse, lors de son discours:

«L’ignorance de M. Trump et de son gouvernement peut également être une chance. Elle nous ouvre les yeux. Elle nous permet de voir qu’un accord seul ne suffira pas pour protéger notre climat. Si le fait de vivre en paix, libre et en sécurité nous tient à cœur, nous devons agir tout de suite. Le temps nous est compté. Les conséquences du réchauffement climatique se font déjà sentir dans le monde entier. Si nous attendons trop longtemps, le coût sera excessif. La misère et les souffrances seront élevées et de nombreuses espèces risquent de disparaître. Nous exigeons de la Suisse qu’elle se montre plus ambitieuse.
Il faut également changer les mentalités au sein de la place financière de notre pays. Les investissements dans les énergies fossiles aux États-Unis doivent cesser. Chacun d’entre nous peut y contribuer.»

Plus d’informations:

Photos de la manifestation: www.ex-press.ch/transfer/Pc4BLdTCnX
Photos des manifestations aux États-Unis et dans le monde: media.greenpeace.org
Le communiqué de Greenpeace Suisse concernant la décision du gouvernement américain: www.greenpeace.ch/fr/communiques/etats-unis-accord-paris/

Contact médias:

Mathias Schlegel
Porte-parole
Tél: +41 79 794 61 23
Courriel: mathias.schlegel@greenpeace.org
Twitter: @gpsuisse