22 150 personnes ont signé la pétition « Covid-19: le soutien apporté à l’économie doit tenir compte du climat! ».
Merci beaucoup! 🤗

La pétition a été présentée lors de la manifestation en ligne #GreenRecoveryNow le 3 mai 2020.

Texte de la pétition

Le soutien à long terme apporté aux entreprises du pays par le Conseil fédéral, le Parlement et les autorités des cantons doit permettre de faire émerger une économie compatible avec la protection du climat, plus robuste face aux crises à venir. Nous avons besoin d’un « Green New Deal » pour la Suisse.

En Suisse, la crise du Coronavirus affecte durement la population, mais aussi les entreprises.  Il est donc tout à fait cohérent de voir les autorités politiques, tant fédérales que cantonales, mettre en œuvre des mesures de soutien rapides pour les secteurs d’activités, les entreprises et les personnes indépendantes menacées de faillites. Dans ce contexte, le déploiement de plans de de relances à long terme sont aussi évoqués. Ceux-ci constituent une opportunité afin de rendre notre économie compatible avec la protection du climat.

Voici les paramètres à prendre en considération par la Confédération et les cantons en ce qui concerne les mesures de relance de l’économie:

  1. La restructuration du secteur énergétique doit être accélérée: Afin de résoudre la crise climatique, il faut réaliser des efforts pour la maîtrise de la consommation et soutenir un essor rapide des énergies renouvelables afin de remplacer plus rapidement les combustibles fossiles importés et mettre en place un secteur énergétique local et décentralisé qui permettra la création de nombreux emplois.  
  2. Les investissements du secteur financier doivent rapidement devenir plus respectueux du climat: La place financière suisse a un impact massif sur le climat. Il faut des règles pour le soutien gouvernemental aux prêts bancaires et pour le réinvestissement des capitaux qui sont actuellement retirés des marchés, afin de saisir l’opportunité d’injecter ces sommes dans le développement d’une économie bas carbone.
  3. Il faut mettre en place un nouveau modèle pour l’agriculture: Une agriculture biologique, adaptée aux spécificités locales et libérée des importations de fourrage permet de protéger le climat et est beaucoup plus résistante aux crises que la production industrielle qui prévaut actuellement. 
  4. Pas de soutien aux entreprises dont les activités sont particulièrement nuisibles au climat,à moins qu’elles s’engagent à arriver à zéro émission nette d’ici à 2030.

Afin d’éviter autant que possible de nouvelles crises de grande ampleur à l’avenir, nous devons impérativement maîtriser le réchauffement climatique et protéger la biodiversité à tout prix. Cela permet d’apporter des améliorations significatives à long terme pour la vie quotidienne, les emplois et les revenus des Suisses C’est précisément maintenant qu’il faut veiller à ce que les systèmes écologiques et sociaux sur lesquels la population peut compter en temps de crise soient protégés et optimisés.

4K Partages
WhatsApp
Partagez4K
E-mail
Tweetez
Partagez