Émerveillez-vous !

Ne devrions-nous pas nous émerveiller plus souvent, devant à la beauté hallucinante de la planète ? Nous avons eu envie de présenter cette galerie photographique, illustrant les miracles de la nature.

Voici le genre d’images qui nous donne l’énergie de continuer à lutter pour l’environnement, avons-nous pensé en faisant notre choix. C’est donc une invitation à un voyage autour du monde, sans commentaires.

© Markus Mauthe

Greenpeace s’engage pour sauvegarder la magnifique biodiversité végétale de la planète. Gros plan sur un cactus de la région du lac Baïkal.

© Gavin Parsons

Sabellidae (ver marin) : une photo qui ressemble à première vue à la précédente, mais qui provient de l’autre bout du monde, prise dans le cadre de la surveillance de l’habitat de la zostère marine près d’Andros Island. De l’Arctique à l’Antarctique : Greenpeace lutte pour protéger les océans.

© Bernd Roemmelt

Le fjord de Hornsund, à Spitzberg, compte parmi les plus beaux fjords de l’archipel. La photo nous rappelle le récital du pianiste Ludovico Einaudi en 2016, qui a joué entre les morceaux de banquise, pour faire avancer la protection de l’Arctique (Youtube).

@Bernd Roemmelt

« Aurore boréale » : les lueurs du Grand Nord sur les Brook Range Mountains, dans le Nord de l’Alaska. Ces lueurs apparaissent surtout dans les régions polaires, où les lignes de champ s’ouvrent vers l’atmosphère.

© Nick Cobbing

Un iceberg au Groenland, où le vent a creusé des sillons spectaculaires. La violence du vent qui s’abat sur cette entrée de fjord cisèle la forme des élévations.

© Markus Mauthe

La Gomera : le monde des fleurs recèle tant de surprises miraculeuses – de quoi s’émerveiller continuellement de sa beauté.

© Alexander Semenov

Flabellina Polaris : cette espèce qui vit en Arctique a été documentée par Alexander Semenov, spécialiste en biologie marine, chercheur et photographe sous-marin. L’Arctique est un écosystème tout à fait particulier, et l’un des derniers espaces sauvages de la planète. Mais pour combien de temps encore ? Greenpeace lutte pour la création d’une zone de protection en Arctique.

© Markus Mauthe

La peau des éléphants, vue de tout près : au cours de son voyage en Tanzanie, Markus Mauthe a capté une foule de détails fascinants.

© Alexander Semenov

Une espèce de l’Arctique. C’est le biologiste marin, chercheur et photographe subaquatique Alexander Semenov qui a documenté l’existence de cet organisme.

© Markus Mauthe

La toundra, paysage végétal sans arbre du Grand Nord. Durant les brefs étés, la surface du pergélisol dégèle, et toute la région s’enivre de couleurs. Les cours d’eau constituent les artères vitales des plantes, et dessinent des formes surprenantes.

© Daniel Beltra

L’ibis rouge embrase le ciel au-dessus des plaines inondées, à environ 20 miles au sud-ouest de Bom Amigo, sur la côte brésilienne. Greenpeace s’engage en faveur de la protection des habitats des espèces menacées d’Amérique du Sud. Informations complémentaires.

© Dave Taylor

Le monarque (Danaus plexippus) est un papillon dont la durée de vie est relativement brève. Il migre chaque année vers le Mexique. Au cours de l’année, quatre générations se suivront et feront chacune une partie du voyage. Capable de voler sur des distances de 20 à 40 km par heure, le monarque tire profit des vents ascendants pour monter très haut dans l’air – et avancer de manière très efficiente.