Urs Wittwer, psychologue environnementaliste bernois, travaille pour Greenpeace depuis 2008, d’abord en tant que responsable de la campagne sur le nucléaire, aujourd’hui comme chef de l’équipe des médias.

Il apprécie la variété des thématiques et des méthodes dont il endosse la responsabilité, avec son équipe. Pour Urs Wittwer, le nouveau et l’inattendu sont des éléments essentiels de la communication. En dehors de cette activité professionnelle éloignée du flegme bernois, il cultive le « dolce far niente » (un hobby qu’il estime tout à fait écologique), se voue à l’art culinaire et dévore les livres, les films et les séries qui dérangent.