Soutenez notre action collective pour une place financière durable!

Signez la pétition

Protect our Climate – Regulate Finance Sector!

12'218 ont déjà signé.

Nous demandons au Conseil fédéral et au Parlement de prendre les mesures nécessaires pour que les acteurs financiers suisses rendent leurs activités compatibles avec la protection du climat

Les acteurs de la place financière suisse alimentent la crise climatique en investissant dans des activités économiques nocives pour le climat. Les acteurs de la place financière suisse sont à l’origine d’émissions de CO2 représentant 22 fois le total de la Suisse. La Confédération, qui a le pouvoir d’intervenir de façon contraignante, refuse toujours d’assumer ses responsabilités.

C’est pourquoi Greenpeace Suisse a déposé une plainte au Parlement fédéral contre les autorités de surveillances de la place financière.

L’action collective permet d’aller plus loin. Elle demande au Conseil fédéral et au Parlement d’introduire une réglementation globale avec des objectifs climatiques contraignants pour le secteur financier.

Merci beaucoup pour votre aide !


Nos exigences sont exposées dans le texte de la plainte de Greenpeace Suisse contre l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA), la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHS PP) et la Banque nationale suisse (BNS) ainsi que dans le document “Stratégie pour une place financière climatiquement neutre“.

Les exigences principales:

  • Interdiction de financer la production de combustibles particulièrement nuisibles au climat, comme le charbon, les hydrocarbures de schiste ou les sables bitumineux.
  • Obligation pour les acteurs financiers de rendre public l’impact climatique de leurs investissements, de façon transparente.
  • Obligation pour les acteurs financiers d’adapter leurs modèles d’affaire à temps pour qu’ils soient compatibles avec les efforts permettant de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C maximum. 

L’État et les acteurs étatiques doivent jouer un rôle de pionnier en retirant les capitaux des investissements nuisibles au climat et en les convertissant dans des activités économiques durables. Cela vaut en particulier pour la Banque nationale suisse et les placements des caisses de retraite et de sécurité sociale ou des entreprises affiliées à l’État.

2K Shares
WhatsApp
Share2K
Email
Tweet
Share