Cette nuit, des bénévoles des groupes régionaux Greenpeace ont projeté un slogan géant « Choisissez bio – Mangez local – Vivez durable » sur les murs de Monsanto, multinationale agrochimique américaine basée à Morges. A l’occasion du World Food Day, ils ont voulu montrer qu’il est urgent de se tourner vers l’agriculture biologique, seule solution respectueuse de l’environnement.

Les groupes régionaux invitent ainsi chaque citoyen à réfléchir à sa consommation et à privilégier les filières locales ou biologiques. Cinq mois après la Marche pacifique contre Monsanto du 12 mai qui a vu défiler près de 1’500 personnes dans les rues de Morges, ils ne baissent pas la garde face au géant de l’agrochimie et proposent des solutions concrètes aux habitants: « Choisissez bio – Mangez local – Vivez durable »!

Monsanto est le numéro un mondial sur le marché des semences, spécialisé dans les biotechnologies agricoles. Vertement critiqué pour la production et la commercialisation d’Organismes génétiquement modifiés (OGM) et d’hormones de croissance, l’entreprise voit aujourd’hui son produit phare, le Roundup à base de glyphosate, sur la sellette. C’est l’herbicide le plus vendu au monde.

Il vient d’être classé « probablement cancérogène » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le rapport de Greenpeace « Les pesticides sèment le trouble »
ne laisse pas indifférent. Les pesticides constituent un risque important pour la santé publique. Car ils sont soupçonnés contribuer au déclenchement de la maladie de Parkinson, de maladies auto-immunes ainsi que du cancer des glandes lymphatiques.

La seule solution durable de réduire notre exposition aux pesticides – tel le glyphosate – est d’abandonner l’agrochimie industrielle au profit d’une agriculture écologique. C’est la seule voie qui permet à l’innovation scientifique de cohabiter avec le respect de la nature et de la biodiversité.

Françoise Minarro est porte-parole Biodiversité & Toxiques pour Greenpeace Suisse.

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp