Futur énergétique

Local, efficace et renouvelable : c’est à cela que doit ressembler le système énergétique de demain. Les énergies renouvelables pourraient remplacer complètement l’énergie nucléaire d’aujourd’hui. L’énergie solaire joue un rôle clé aux côtés de l’hydroélectricité existante, complétée par un mix énergétique composé de biomasse, d’énergie éolienne et géothermique. Grâce aux énergies renouvelables, nous pourrions économiser des millions de francs suisses sur les importations de carburant et créer des revenus et des emplois avec les communes qui produisent leur propre énergie. Pour Greenpeace, la revolution du système énergétique est une grande priorité.


Energie nucléaire

Suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, le Conseil fédéral et le Parlement ont décidé d’éliminer progressivement l’énergie nucléaire. Tout d’abord, cela signifie qu’aucune nouvelle centrale nucléaire ne doit être construite. Greenpeace s’engage à faire en sorte que les cinq réacteurs suisses soient fermés dès que possible et remplacés par des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

La centrale nucléaire Beznau

Beznau 1 est la plus ancienne centrale nucléaire du monde et connaît d’énormes problèmes. En son cœur, une cuve sous pression du réacteur, près de 1000 points faibles ont été identifiés. Ceci est d’autant plus inquiétant que le réservoir sous pression a déjà été affaibli par des décennies de fonctionnement : les parois internes du réservoir sont fortement fragilisées par le bombardement neutronique. Ces deux facteurs augmentent le risque de défaillance au cœur de Beznau, entraînant un grave accident nucléaire.

Dans cette situation délicate, il convient que l’exploitant des centrales nucléaires Axpo fournisse des informations complètes et transparentes sur l’état exact du réservoir sous pression. Toutefois, Axpo ne fournit des informations que sous forme de gouttelettes, le cas échéant. Greenpeace Suisse fait beaucoup d’efforts pour porter lumière sur cette question, mais cela reste en vain: d’un rapport de 1000 pages sur la fragilisation de l’appareil sous pression, l’organisation environnementale ne reçoit que 50 pages, dont certaines ont été masquées. Et ce, malgré le fait que le représentant du public fédéral recommande la publication du rapport.

L’affaire est toujours en suspens devant le Tribunal administratif fédéral. La question de savoir si et quand les milliers de pages noircies seront au moins partiellement rendues publiques reste donc ouverte. Il peut encore s’écouler beaucoup de temps avant qu’une décision juridiquement contraignante ne soit disponible. Mais la population autour de la centrale nucléaire ne peut pas attendre aussi longtemps. Axpo souhaite remettre Beznau 1 en service. Il doit être clair à l’avance quels sont les risques que cela comporte. Comme Axpo ne coopère pas, Greenpeace Suisse recherche des personnes courageuses au sein du personnel de l’exploitant de la centrale nucléaire ou d’autres services qui ont accès à ce document ou à d’autres documents non publics sur le Land de Beznau.


Le projet Jeunesse solaire

Depuis 20 ans, Jeunesse solaire offre une éducation environnementale importante et pratique. En collaboration avec des jeunes, nous avons construit des systèmes photovoltaïques sur des bâtiments publics, des installations sociales, des fermes, des entreprises et des bâtiments privés. Au cours des deux dernières décennies, 260 installations solaires ont été construites avec plus de 13’000 écoliers dans toute la Suisse. Le projet solaire pour les jeunes a pris fin en 2018.

Succès

Avec 100 apprentis, nous avons installé l’une des plus grandes installations photovoltaïques de Suisse (750 kWc) dans l’arène environnementale de Spreitenbach. A Ebnat-Kappel, une commune de la région énergétique du Toggenbourg, nous avons également installé un système de 110 kWc avec le soutien actif de 180 personnes.

En 2010, nous avons également installé le 178e système, le plus grand système solaire intégré au toit de Suisse (à l’époque), qui couvre les besoins en électricité de 65 ménages toute l’année.


La fin des énergies fossiles

La combustion de combustibles fossiles nuit au climat et pas seulement : la production de lignite et de houille, mais surtout de pétrole brut, laisse des traces dévastatrices dans le monde entier.

Qu’il s’agisse de pétrole, de charbon ou de gaz, tous les combustibles fossiles contiennent du carbone, qui se combine à l’oxygène pendant la combustion et s’accumule dans l’atmosphère sous forme de gaz à effet de serre (CO2).

Ensemble, nous pouvons parvenir à l’élimination progressive des combustibles fossiles. Notre objectif : la révolution énergétique. Cela signifie qu’il faudra réduire les émissions de dioxyde de carbone d’au moins 80 % d’ici le milieu du siècle.


Ce que vous pouvez faire

#Agir

Rejoindre le groupe régional

Impliquez-vous

Don pour la protection de l’environnement

Impliquez-vous

Devenir E-Militant

Impliquez-vous

Actualités

Publications