Nous avons remis aujourd’hui à Berne la pétition « La Suisse doit assumer ses responsabilités pour la protection des océans ». 16’393 personnes y demandent au Conseil fédéral, et plus particulièrement à la ministre de l’environnement Simonetta Sommaruga, de s’engager publiquement auprès des Nations Unies pour une protection ambitieuse des mers et des océans. Concrètement, la Confédération doit s’engager en faveur d’un accord international efficace pour la protection de la haute mer et d’un moratoire sur l’extraction minière en eaux profondes.

La protection des océans nous concerne tous, même la Suisse. Le Conseil ne peut pas l’ignorer! C’est ce dont sont convaincus les 16 393 signataires de la pétition avec qui nous exigeons enfin des actes. Le Conseil fédéral suisse doit prendre ses responsabilités et s’engager publiquement en faveur d’un moratoire sur l’extraction minière en eaux profondes.

Lors de la remise des signatures de la pétition, ce matin à Berne, nous avons une nouvelle fois attiré l’attention sur les dangers qui menacent les fonds marins, un des rares espaces vital encore intact de notre planète, si les excavatrices et autres engins monstrueux y extraient des matières premières.

Cet écosystème unique pourrait être irrémédiablement détruit et avec lui d’innombrables êtres vivants que nous ne connaissons pas encore. Les seuls bénéficiaires de cette destruction sont des groupes actifs sur le marché des matières premières comme l’entreprise fribourgeoise Allseas. Celle-ci transforme déjà un premier navire d’exploration à Rotterdam, aux Pays-Bas, afin d’extraire au plus vite des nodules polymétalliques des abysses.

En plus du moratoire sur l’extraction minière en eaux profondes, nous demandons que la Suisse s’engage en faveur d’un accord de protection de la haute mer lors des négociations des Nations Unies qui se tiendront du 7 au 18 mars à New York. Un tel accord réglerait de manière juridiquement contraignante la protection et l’exploitation de la haute mer. Chaque voix et chaque soutien comptent pour que nous puissions protéger les mers et leur biodiversité indispensable à notre survie.

Parrainez les océans et soutenez notre travail pour une meilleure protection des océans en Suisse !