« Greenpeace se réjouit de l’orientation prise par le Conseil national aujourd’hui. Il faut maintenant que le Conseil des Etats prenne la même décision afin que le Conseil fédéral puisse élaborer une loi sur la sortie du nucléaire. L’étape d’aujourd’hui est capitale D’un point de vue parlementaire, c’est sans doute un pas décisif vers un avenir énergétique sûr et propre. La Suisse s’engage sur une voie royale vers un approvisionnement énergétique écologique et effectivement sûr, » a rappelé Kaspar Schuler, directeur de Climat & Energie de Greenpeace Suisse.

« Greenpeace se réjouit de l’orientation prise par le Conseil national aujourd’hui. Il faut maintenant que le Conseil des Etats prenne la même décision afin que le Conseil fédéral puisse élaborer une loi sur la sortie du nucléaire. L’étape d’aujourd’hui est capitale D’un point de vue parlementaire, c’est sans doute un pas décisif vers un avenir énergétique sûr et propre. La Suisse s’engage sur une voie royale vers un approvisionnement énergétique écologique et effectivement sûr, » a rappelé Kaspar Schuler, directeur de Climat & Energie de Greenpeace Suisse.

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp