Avec la récente décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) de suspendre l’autorisation d’exploitation illimitée de la centrale de Mühleberg, l’espoir de voir cette vieille chaudière enfin arrêtée est peut être en train de se concrétiser.

Avec la récente décision du Tribunal administratif fédéral (TAF) de suspendre l’autorisation d’exploitation illimitée de la centrale de Mühleberg, l’espoir de voir cette vieille chaudière enfin arrêtée est peut être en train de se concrétiser.

Et maintenant? Sans la centrale, le canton de Berne est-il menacé de pénurie? Pas le moins du monde. Un rapide aperçu du potentiel de production d’électricité du canton le confirme: Berne peut vivre sans la menace nucléaire. 14m2 de panneaux photovoltaïques par habitant suffiraient pour remplacer la centrale nucléaire de Mühleberg. Cela représente environ la moitié des toits appropriés pour cette production dans le canton.

Et c’est sans compter les kilomètres de pare-avalanches, de parois antibruit et les lacs artificiels sur lesquels l’énergie solaire peut également être développée et qui ne sont que trop rarement évoqués. Ce qui est important aujourd’hui est d’imposer un rythme soutenu pour l’essor du solaire. Si le canton se fixe comme objectif de suivre le même tempo que celui observé en Bavière durant la dernière décennie, il serait possible de compenser la perte de Mühleberg en quelques années. Ajoutons à l’équation le potentiel du canton en matière de biomasse énergie, de géothermie profonde et même d’éolienne, et l’on verra qu’un approvisionnement en électricité entièrement domestique et renouvelable tend les bras aux bernois.

Un tel projet ne serait toutefois pas tangible sans un effort en matière de maitrise de la demande. Une taxe d’incitation avantageuse pour les consommateurs faisant preuve de sobriété permettrait de soutenir l’innovation dans le domaine de l’efficience énergétique. En Suisse le kilowatt le moins cher est celui que l’on économise. Une combinaison intelligente de tous ces outils permettrait au canton de Berne de tourner la page du nucléaire et d’écrire un nouveau chapitre en matière d’approvisionnement énergétique, sans avoir à faire de sacrifices.

Plus d’informations

 

Partagez
Tweetez
Partagez
+1
E-mail
WhatsApp