Genève, vendredi 20 décembre 2019

Suite à une procédure lancée par l’organisation environnementale néerlandaise Urgenda, la Cour suprême des Pays-Bas confirme aujourd’hui une décision judiciaire de juin 2015, selon laquelle le pays doit réduire davantage ses émissions de CO2, de 25 % au lieu de 20 %, d’ici 2020. La conséquence la plus importante est que l’État doit maintenant adopter des mesures de réduction des émissions avec effet immédiat pour combler l’écart. Celles-ci incluront très probablement la fermeture de centrales à charbon mise en service très récemment.

Le commentaire de Greenpeace Suisse suite à ce verdict:

« La décision d’aujourd’hui entérine la légitimité de la lutte des personnes qui s’engagent pour la justice climatique dans le monde, et tout particulièrement celle des Aînées pour la protection du climat et leur action en justice contre le Conseil fédéral et l’administration fédérale. Elle confirme le fait que la protection du climat est une obligation au regard des droits humains. Ce verdict doit servir de réveil pour les autres pays qui font face à des procédures similaires. Il confirme la légitimité d’engager des poursuites judiciaires contre les gouvernements menant des politiques nocives pour le climat. La Suisse est loin de respecter les termes de l’Accord de Paris sur le climat. Greenpeace Suisse appelle le Parlement à corriger cette situation ».

Informations générales :

La politique climatique pour 2030 proposée par le Conseil fédéral, et actuellement débattue au Parlement, est contestée par les Aînées pour la protection du climat. Elles exigent que la Suisse arrive à la neutralité carbone d’ici 2050 et que le pays réalise une réduction significative des émissions d’ici 2030. Le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) n’ayant pas accédé à la demande des Aînées pour la protection du climat, le dossier est pendant devant le Tribunal fédéral depuis le dépôt du recours le 21 janvier 2019.

Plus d’informations:

Toutes les informations concernant le cas hollandais sont à retrouver sur le site Internet de l’organisation Urgenda
Plus d’informations sur les Aînées pour la protection du climat

Contact:
Georg Klingler expert des questions climatiques pour Greenpeace Suisse, 079 785 07 38, georg.klingler@greenpeace.org
Mathias Schlegel, porte-parole pour Greenpeace Suisse, 079 794 61 23